• Passerelle de la Tortue
  • Passerelle de la Tortue
  • Passerelle de la Tortue
  • Passerelle de la Tortue
  • Passerelle de la Tortue

Passerelle de la Tortue

Ville de Québec

Catégorie

Espaces publics et parcs


Client

Ville de Québec


Lieu

Québec (Québec) / Canada

Date

2021


Budget

6 M

Superficie

Portée: 87 m, Largeur: 4m, Hauteur des mâts: 15 m


Crédits

Photos©Stéphane Groleau


Description

En continuité de la passerelle des Trois-Soeurs, le concept architectural de la passerelle de la Tortue se démarque par sa légèreté, sa délicatesse et par le caractère symbolique et signalétique de ses mâts. La structure asymétrique, entièrement suspendue, se compose de câbles et de longerons circulaires en acier supportant un tablier en bois en lamellé-collé. La sous-face du tablier et la structure d’acier sont entièrement exposées.

 

Ce type de structure permet d’assurer le franchissement tout en réduisant la taille de l’ossature. Les mâts en forme de « V » se situent à la limite de la ligne des hautes-eaux, environ au tiers de la portée et s’élèvent à plus de 20m au-dessus de la rivière. Ils sont composés de poteaux en bois lamellé-collé à inertie variable, découpé numériquement, et reliés par un câble en partie supérieure. La surface de roulement est en bois traité posé transversalement. Le drainage, périphérique, est assuré par une sous-structure membrané. Les murets inclinés recouverts d’acier galvanisé peint assure la résistance requise en cas d’impact sans toutefois limiter la visibilité sur le paysage. Un chasse-roue en bois massif fixé à la base de ces murets complète l’assise du garde-corps. Le recours à un élément plein en partie basse (600mm) permet de libérer entièrement la section haute du garde-corps de tout artifice (éclairage, plaque de protection, etc). Le garde-corps est composée de cadres d’acier de faible gabarit recouvert d’un filet d’acier inoxydable ultraléger. Des luminaires discrets et ponctuels sont dissimulés à l’intérieur des montants latéraux et orientés vers le platelage afin d’optimiser l’éclairage de la surface et en prenant soins d’éviter toute pollution lumineuse.

 

L’approche du côté de la Pointe-aux-Lièvres permet de relier à la fois le sentier piéton et la piste cyclable par un jeu de plans inclinés suspendus sous la passerelle. Le moment privilégié que propose le parcours alternatif permet à la fois de passer sous l’ouvrage et de se rapprocher de la rivière. Bien que sa structure à câble et l’utilisation du bois la lie à la passerelle des Trois-Soeurs, cette option suspendue et non haubanée distingue cette passerelle et la rend unique.