• Terminal de croisière - Port de Québec
  • Terminal de croisière - Port de Québec
  • Terminal de croisière - Port de Québec
  • Terminal de croisière - Port de Québec

Terminal de croisière - Port de Québec

Pomerleau

Catégorie

Espaces publics et parcs


Client

Pomerleau


Lieu

Québec (Québec) / Canada

Date

2020


Budget

17 M$

Superficie

-


Crédits

Images © ABCP architecture


Description

Comment générer un nouveau «signal» dans un paysage qui, par son échelle et son atmosphère, rend tout objet à la fois arbitraire et négligeable?

 

Pour devenir un point de repère, le nouveau terminal de croisière du quai 30 mise sur l’imbrication dynamique de volumes simples soigneusement percés. Il s’inspire du caractère industriel du lieu, de l’utilitaire, des caractéristiques techniques et architectoniques, des paysages multiples et de la poétique du voyage. Le projet offre un accueil lumineux et des vues spectaculaires sur le Vieux-Québec cadrées par une architecture sobre, actuelle et intemporelle inspirée du paysage naval et industriel du port. Le bâtiment consiste en une stratification horizontale intégrant et uniformisant les circulations internes et externes, les éléments de protection (marquises) ainsi que les ouvertures sur les paysages. Le traitement de l’enceinte architecturale permet de rompre avec l’effet boîte en jouant avec le mouvement induit par les différents éléments horizontaux du paysage (rive, plage, batture, eau, montagnes, ciel).


Le bâtiment s’inscrit dans l’esprit du lieu en transposant sa matérialité industrielle (usines, entrepôts, silos, bateaux, port) en une fine dentelle d’acier. Les perforations circulaires évoquent le caractère maritime en s’inspirant des reflets ondoyants de l’eau du fleuve, du mouvement des vagues, de la nature changeante des battures, de la brume et de son aspect vaporeux. L’acier lustré et ses percements rappellent également la coque et les hublots des navires. La peau percée de l’enveloppe du bâtiment crée des textures fluides d’ombres et de lumière le jour et se transforme
la nuit venue, en un phare éclairant.


Le nouveau terminal de croisière s’implante au croisement de 4 paysages; la mer (le voyage), la cité (l’homme), les montages (la nature) et l’usine (la machine). Il allie poésie, culture, nature et technicité. Construit et infléchi par le contexte, le terminal se situe à la convergence entre le dispositif technique de stockage et l’espace ultra optimisé répondant parfaitement aux besoins spécifiques des voyageurs.